Organisation Non Gouvernementale - ONG
Association pour le Développement
Actif et Participatif - ADAP

BP : 205
Darsalam II Route de Ségou
Carré de Gautier Rue 336 Porte 46
Siège Social Koutiala
Mali - Afrique de l’Ouest
Tel/Fax : +223-21 640 828
Fixe Orange : +223-44381972
Cellulaire : 76 01 98 71 – 63 56 86 89
E. Mail : adap@afribone.net.ml ; ongadap@yahoo.fr
Site web : http//www.tangram.info/adap.html

 

 

METHODOLOGIE APPROCHE PARTICIPATIVE – M.A.P.

 

INTRODUCTION

 

ADAP est une organisation humanitaire. Elle intervient généralement dans les villages ayant peu d’expérience en matière de développement communautaire tout en renforçant leur capacité à travers l’Approche Participative.


C’est pourquoi ADAP vise à renforcer les capacités locales de telle sorte qu’au terme de son intervention dans les villages, les communautés soient capables :

  • - D’adopter les comportements les plus appropriés pour améliorer leur cadre de vie ;
  • - D’exécuter ces actions, de suivre leur exécution et de pouvoir en apprécier leur impact.


En vue d’atteindre les buts visés, ADAP a mis en œuvre une approche participative en incluant à tous les niveaux, les bénéficiaires et les autres acteurs en tenant compte de la faiblesse des capacités locales existantes.


La présente polycopie a pour but de présenter les domaines d’interventions, les objectifs et les stratégies de mise en œuvre. Les modalités pratiques de cette implication permet à tous les partenaires d’avoir une perception globale des aspects saillants de cette Approche Participative.

 

DOMAINES D’INTERVENTIONS

 

Santé

  - Renforcement de capacité des ASACO

  - Communication pour un Changement de Comportements

  - Appui/Conseil.


• Développement Social

  - Appui à la création des mutuelles de santé

  - Promotion sociale des femmes et autres acteurs défavorisés.


• Education

  - Appui à la scolarisation des filles


• Appui au monde rural

  - Appui à l’organisation paysanne

  - Appui aux organisations de femmes

  - Bonne Gouvernance


Environnement

  - Appui à la gestion des ressources naturelles

  - Bonne Gouvernance


• Décentralisation

  - Formation et accompagnement des communes

  - Renforcement de capacités démocratique des communes rurales/urbaines

  - Bonne Gouvernance.

 

OBJECTIFS

 

• Améliorer les conditions des populations

• Organiser les populations en groupements d’intérêt public

• Rétablir l’auto estime de métier

• Encourager la gestion des activités par les communautés

• Identifier, concevoir et rechercher le financement de programmes/projets de développement participatif dans l’intérêt supérieur des populations.

 

STRATEGIES DE MISE EN OEUVRE

 

La participation est une manière de vivre qui s’exprime à travers un ensemble de comportements et d’attitudes. Pour réussir le processus participatif, il faut nécessairement adopter de nouveaux comportements et attitudes dont les plus importants sont :


- Respecter les populations et de leur culture : les populations, les collectivités et les organisations locales doivent être considérées comme des acteurs et partenaires égaux à part entière. Ce qui revient à dire qu’il faudra leur faire confiance et respecter leur savoir, savoir- faire et savoir- être ; leurs valeurs et perceptions, et chercher à comprendre ces valeurs. Pour les intervenants extérieur, il s’agira surtout de chercher à comprendre les priorités locales et non les leurs, d’amener les communautés à avoir confiance en elles- même en leur expliquant qu’elles ont un rôle primordial à jouer dans la résolution de leurs propres problèmes et qu’elles en sont capables. Cette attitude est surtout importante si le programme/projet cherche un changement de comportements à travers la communication pour un changement de comportements (CCC).


- Stimulation et renforcement de la dynamique interne des communautés : le processus de développement consiste surtout à accompagner les populations locales dans leur recherche de moyens permettant de résoudre leurs problèmes.


- Promotion de l’appropriation des actions et durabilités : pour achever l’appropriation et la durabilité, les activités devraient répondre parfaitement aux besoins des populations ; être adaptées à leurs compétences et contraintes financières ; et être progressivement maîtrisées et appropriées par celles-ci. De façon plus précise, appropriation et durabilité s’obtiennent à travers un renforcement des capacités locales, c’est à dire des capacités institutionnelles, techniques et financières de la communauté.


- Promotion de la participation des femmes et autres groupes défavorisés : Pendant les activités participatives et durant tout le processus d’une action dans une communauté, une attention particulière sera porter aux intérêts des femmes et autres groupes défavorisés en vue d’assurer leur pleine participation aux activités identifiées.

Actuele discussies

Nieuws

Werkwijze

  • Beleidsonderzoek zorg- en verzekeringsstelsel

  • Toegang tot de zorg

  • Versterking publieke/
    openbare
    gezondheidszorg

  • Ketenzorg

  • "Pay for Performance"